PageRank Actuel Google+ RESCUE BRETAGNE ::Protection de la biodiversité et de l'environnement :: Règlementation fourrière
RESCUE BRETAGNE ::Protection de la biodiversité et de l'environnement Index du Forum
 
RESCUE BRETAGNE ::Protection de la biodiversité et de l'environnement Index du ForumPortailFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Règlementation fourrière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RESCUE BRETAGNE ::Protection de la biodiversité et de l'environnement Index du Forum -> Les Urgences -> Chats en urgence -> Chats en grand danger / situation urgente
Sujet précédent :: Sujet suivant :: Aller en bas de la page  
Auteur Message
Pantitia
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2008
Messages: 38 015

Localisation: Dpt 56 à côté de Redon
Sexe: Féminin
Emploi: THQ RH
Humeur: quand faut y aller...
Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 19 Juin 2011 - 17:37    Sujet du message: Règlementation fourrière Répondre en citant

En résumé, chaque maire est le garant de la protection des animaux sur sa commune.

Pour tout animal confié à une fourrière, 3 issues:
  1. il peut être récupéré par son propriétaire moyennant paiement des frais de garde.
    Au bout de 8 jours d'attente, il est déclaré abandonné (s'il n'est pas identifié ou s'il est identifié et que le propriétaire ne donne pas son accord pour le récupérer, le délai s'annule d'office et les 2 options suivantes s'enclenchent de suite à l'arrivée de l'animal).
  2. un refuge ou une association accepte de le prendre, il leur est confié.
  3. il est euthanasié suite au passage du vétérinaire qui l'aura estimé "non sortant" ou par manque de place dans les refuges.

Un particulier n'a pas le droit de sortir un animal de la fourrière, seule une association / refuge le peut (selon la loi).


Schéma qui résume bien, issu du Guide Fourrière animale à destination des maires



Plus de détails, voir les articles des codes


Chaque commune doit disposer d'une fourrière apte à l'accueil et à la garde des chiens et chats trouvés errants ou en état de divagation (article L. 211-24 du Code rural).

Le maire informe la population, par affichage en mairie ou par tout autre moyen, des modalités dont les animaux trouvés errants ou en état de divagation sont pris en charge (article R. 211-12 du Code rural).

Lorsque l'animal est identifié, le gestionnaire de la fourrière recherche son propriétaire. A l'issue d'un délai franc de garde de huit jours ouvrés, si l'animal n'est pas réclamé par son propriétaire, il est considéré comme abandonné et devient la propriété du gestionnaire de la fourrière.

Après avis d'un vétérinaire, le gestionnaire de la fourrière peut céder les animaux à titre gratuit à des fondations ou des associations de protection des animaux disposant d'un refuge qui, seules, sont habilitées à proposer les animaux à l'adoption à un nouveau propriétaire.

Après l'expiration du délai de garde, si le vétérinaire en constate la nécessité, il procède à l'euthanasie de l'animal (article L. 211-25 du Code rural).

Lorsque l'animal n'est pas identifié, il est garde pendant un délai franc de huit jours ouvrés. Si, à l'issue de ce délai, l'animal n'a pas été réclamé, il est considéré comme abandonné et devient la propriété du gestionnaire du refuge.

Après avis d'un vétérinaire, le gestionnaire de la fourrière peut céder les animaux à titre gratuit à des fondations ou des associations de protection des animaux disposant d'un refuge qui, seules, sont habilitées à proposer les animaux à l'adoption à un nouveau propriétaire (article L. 211-26 du Code rural).

Dans les départements officiellement déclarés infectés de rage, il est procédé à l'euthanasie des animaux non remis à leur propriétaire à l'issue du délai de garde et des animaux non identifiés admis à la fourrière.



Article L. 211-22 du Code rural

Les maires prennent toutes dispositions propres à empêcher la divagation des chiens et des chats. Ils peuvent ordonner que ces animaux soient tenus en laisse et que les chiens soient muselés. Ils prescrivent que les chiens et les chats errants et tous ceux qui seraient saisis sur le territoire de la commune sont conduits à la fourrière, où ils sont gardés pendant les délais fixés aux articles L. 211-25 et L. 211-26.

Les propriétaires, locataires, fermiers ou métayers peuvent saisir ou faire saisir par un agent de la force publique, dans les propriétés dont ils ont l'usage, les chiens et les chats que leurs maîtres laissent divaguer. Les animaux saisis sont conduits à la fourrière.

Un décret en Conseil d'Etat détermine les modalités d'application du présent article.



Article L. 211-24 du Code rural

Chaque commune doit disposer soit d'une fourrière communale apte à l'accueil et à la garde des chiens et chats trouvés errants ou en état de divagation jusqu'au terme des délais fixés aux articles L. 211-25 et L. 211-26, soit du service d'une fourrière établie sur le territoire d'une autre commune, avec l'accord de cette commune.

Chaque fourrière doit avoir une capacité adaptée aux besoins de chacune des communes pour lesquelles elle assure le service d'accueil des animaux en application du présent code. La capacité de chaque fourrière est constatée par arrêté du maire de la commune où elle est installée.

La surveillance dans la fourrière des maladies réputées contagieuses au titre de l'article L. 221-1 est assurée par un vétérinaire titulaire du mandat sanitaire instauré par l'article L. 221-11, désigné par le gestionnaire de la fourrière. La rémunération de cette surveillance sanitaire est prévue conformément aux dispositions du troisième alinéa de l'article L. 221-11.

Les animaux ne peuvent être restitués à leur propriétaire qu'après paiement des frais de fourrière. En cas de non-paiement, le propriétaire est passible d'une amende forfaitaire dont les modalités sont définies par décret.



Article L. 211-25 du Code rural

I. - Lorsque les chiens et les chats accueillis dans la fourrière sont identifiés conformément à l'article L. 212-10 ou par le port d'un collier où figurent le nom et l'adresse de leur maître, le gestionnaire de la fourrière recherche, dans les plus brefs délais, le propriétaire de l'animal. Dans les départements officiellement déclarés infectés par la rage, seuls les animaux vaccinés contre la rage peuvent être rendus à leur propriétaire.

A l'issue d'un délai franc de garde de huit jours ouvrés, si l'animal n'a pas été réclamé par son propriétaire, il est considéré comme abandonné et devient la propriété du gestionnaire de la fourrière, qui peut en disposer dans les conditions définies ci-après.

II. - Dans les départements indemnes de rage, le gestionnaire de la fourrière peut garder les animaux dans la limite de la capacité d'accueil de la fourrière. Après avis d'un vétérinaire, le gestionnaire peut céder les animaux à titre gratuit à des fondations ou des associations de protection des animaux disposant d'un refuge qui, seules, sont habilitées à proposer les animaux à l'adoption à un nouveau propriétaire. Ce don ne peut intervenir que si le bénéficiaire s'engage à respecter les exigences liées à la surveillance vétérinaire de l'animal, dont les modalités et la durée sont fixées par arrêté du ministre chargé de l'agriculture.

Après l'expiration du délai de garde, si le vétérinaire en constate la nécessité, il procède à l'euthanasie de l'animal.

III. - Dans les départements officiellement déclarés infectés de rage, il est procédé à l'euthanasie des animaux non remis à leur propriétaire à l'issue du délai de garde.



Article L. 211-26 du Code rural

I. - Dans les départements indemnes de rage, lorsque les chiens et les chats accueillis dans la fourrière ne sont pas identifiés, les animaux sont gardés pendant un délai franc de huit jours ouvrés. L'animal ne peut être remis à son propriétaire qu'après avoir été identifié conformément à l'article L. 212-10. Les frais de l'identification sont à la charge du propriétaire.

Si, à l'issue de ce délai, l'animal n'a pas été réclamé par son propriétaire, il est considéré comme abandonné et devient la propriété du gestionnaire de la fourrière, qui peut en disposer dans les mêmes conditions que celles mentionnées au II de l'article L. 211-25.

II. - Dans les départements officiellement déclarés infectés de rage, il est procédé à l'euthanasie des chiens et des chats non identifiés admis à la fourrière.



Article R. 211-12 du Code rural

Le maire informe la population, par un affichage permanent en mairie, ainsi que par tous autres moyens utiles, des modalités selon lesquelles les animaux mentionnés aux articles L. 211-21 et L. 211-22, trouvés errants ou en état de divagation sur le territoire de la commune, sont pris en charge.

Doivent être notamment portés à la connaissance du public :

a) Les coordonnées des services compétents pour la capture et la prise en charge de ces animaux, ainsi que les conditions dans lesquelles il peut être fait appel à ces services ;

b) L'adresse, le numéro de téléphone, les jours et les heures d'ouverture de la fourrière et du lieu de dépôt mentionné à l'article L. 211-21 ;

c) Les conditions dans lesquelles les animaux peuvent être remis à leur propriétaire, notamment le montant des frais de garde et d'identification susceptibles d'incomber à celui-ci ;

d) Les modalités de prise en charge des animaux trouvés errants ou en état de divagation en dehors des heures d'ouverture de la fourrière ou des lieux de dépôt, ou qui sont accidentés.

Lorsque des campagnes de capture des chiens et des chats errants sont envisagées sur tout ou partie du territoire de la commune, le maire est tenu d'informer la population, par affichage et publication dans la presse locale, des lieux, jours et heures prévus, au moins une semaine avant la mise en oeuvre de ces campagnes.


Source
______________________________________ ___ ___ __ __ _ _

06-79-35-37-15
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Dim 19 Juin 2011 - 17:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pantitia
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2008
Messages: 38 015

Localisation: Dpt 56 à côté de Redon
Sexe: Féminin
Emploi: THQ RH
Humeur: quand faut y aller...
Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 19 Fév 2013 - 16:19    Sujet du message: Règlementation fourrière Répondre en citant

ajout d'un schéma très explicite
______________________________________ ___ ___ __ __ _ _

06-79-35-37-15
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:10    Sujet du message: Règlementation fourrière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RESCUE BRETAGNE ::Protection de la biodiversité et de l'environnement Index du Forum -> Les Urgences -> Chats en urgence -> Chats en grand danger / situation urgente Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Ce site est listé dans la catégorie Animaux : Adoption d'animaux de l'annuaire Guide du referencement et Dictionnaire gratuit
Xooit.com :: Top Forums


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 - phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

TOUS DROITS RESERVES A Rescue Bretagne © 2008 - Pantitia